Publié dans Box, Littérature

Exploratology, une box avec des livres dedans :D

S’il y a bien une chose à savoir chez moi, c’est que je suis une grosse lectrice. J’aime avoir de quoi lire à proximité et surtout, j’aime la découverte. Il y a des auteurs à best-sellers que j’adore, mais changer, c’est bien aussi. C’est pour cela que je me suis de nouveau tournée vers le concept de box surprise.

Dans le domaine littéraire, c’est assez délicat car il y a des thèmes que je sais totalement incompatibles avec mes goûts et donc, je dois avouer que j’aimerais bien avoir ne serait-ce que le thème avant de commander. Et puis je me suis raisonnée, car j’ai aussi fait de belles découvertes dans des genres que je n’ai pas l’habitude de lire. Alors pourquoi ne pas tenter ?

Je me suis renseignée sur diverses box culturelles et c’est Exploratology qui a eu ma préférence. Les autres box sont sympas aussi, mais elles proposent aussi des billets pour des sorties, or je suis quelqu’un de casanier. Je voulais vraiment une box 100% livres.

J’ai donc commencé par parcourir le site et je me suis rendue compte qu’Exploratology ne proposait pas que des romans. Il y a également des abonnements magazines, pour petits et grands, et des abonnements à thème comme la cuisine ou les romans d’amour. Une box personnalisée est également possible. Il existe également des sélections thématiques dont le contenu est dévoilé à l’avance. Je vous avoue que les sélections sur l’Histoire des Amériques, les Histoires Indiennes et celle sur les chats m’intéressent énormément mais le prix me bloque (pas de bras pas de chocolat comme dirait l’autre). Je vais tenter d’en avoir une des trois pour mon anniversaire !

J’étais intéressée par l’abonnement personnalisé mais, une fois de plus, le prix minimum me rebutait. Mon budget loisirs mensuel ne dépasse pas 20 euros (voir n’existe pas selon les mois) et donc c’était impossible. Je me suis donc rabattue sur la box romans d’un mois, à 15,90 € frais de port compris.

J’ai beaucoup hésité à attendre mars pour prendre ma première box, car le thème du mois de février était bien évidemment l’amour. Quiconque me connaît un minimum sait à quel point le genre romantique est le dernier à m’intéresser, je trouve les histoires d’amour niaises et inintéressantes. Franchement, ça intéresse quelqu’un de savoir comment Josiane et Jean-Yves se sont rencontrés et aimés ? Bref. Bien que mon but soit la découverte, j’avais également peur d’être déçue et de me braquer avec un genre littéraire que je savais risqué. Et puis j’ai vu que lors de mon abonnement, je pouvais préciser que je voulais que mon abonnement démarre en mars. Bingo ! J’ai dégainé ma carte bleue et en voiture Simone.

Quelques jours plus tard, je recevais un mail comme quoi ma box était partie. Vous avez compris, le boulet que je suis avait oublié de préciser qu’elle voulait que l’abonnement démarre en mars. Et merde. Tant pis, ça au moins, c’est fait. Qui sait, la fille qui n’aime pas les romans d’amour va peut-être changer d’avis ?

J’ai donc reçu mon petit paquet composé de deux romans, d’un sachet de thé et d’un bonbon. Le tout était emballé très soigneusement, avec un petit ruban… qui n’a hélas pas fait long feu car j’étais quand même impatiente de voir ce que j’avais commandé :

La Belle de Joza, de Květa Legátová. 8.10 euros

la belle de joza

Pour échapper à la Gestapo, Eliška, une jeune et brillante doctoresse tchécoslovaque, lie dans l’urgence son destin à un homme fruste, force de la nature, vendu par ses parents à l’âge de quinze ans. Quittant ainsi une vie pleine de promesses, un amant bien en vue et une belle carrière, Eliška rejoint dans les montagnes un village aux usages d’un autre temps. Pourtant, et contre toute attente, ces deux êtres vont se découvrir, tel la Belle et la Bête, et apprendre à s’aimer dans un paysage comme en suspens au-dessus de la catastrophe européenne.

Tout le monde est occupé, de Christian Bobin.  3 euros

tout le monde occupé bobin

Je m’appelle Manège, j’ai neuf mois et je pense quelque chose que je ne sais pas encore dire. Entrez dans ma tête. Mon cerveau est plié en huit comme une nappe de coton. En huit ou en seize. Dépliez la nappe, voilà ma pensée de neuf mois : d’une part, les coccinelles n’ont pas bon goût. D’autre part, les ronces brûlent. Enfin, les mères volent. Bref, rien que d’ordinaire. Il n’y a que du naturel dans ce monde. Ou si vous voulez, c’est pareil : il n’y a que des miracles dans ce monde.

Un bonbon à la fraise, une sorte de Regalad.

Un sachet de « Thé vert bio sencha » de Touch Organic.

Je dois bien avouer que je suis restée indifférente aux petits goodies, car j’ai une bonbonne qui déborde de sachets de thé et avec tout ce que mon homme mange comme sucreries je n’en manque absolument pas. Donc oui, ça fait partie du concept de la box, mais personnellement je m’en passe très bien. Le souci, c’est qu’ils sont inclus dans le prix.

J’ai ensuite eu une première réaction très mitigée devant le roman de Christian Bobin. Pour être exacte je me suis dit « What the fuck ?? » et mon homme, qui regardait par dessus mon épaule, m’a sorti en rigolant « Tu vas lire ça toi ? ». J’ai reposé le livre et me suis dit que je verrais ça plus tard.

La Belle de Joza, par contre, m’intéressait beaucoup plus. Normal, puisque l’histoire se passe pendant la Seconde Guerre Mondiale et j’aime beaucoup les romans historiques. Même si bon, là, ce n’était pas vraiment un roman historique. Et honnêtement, je l’ai trouvé rafraîchissant. En fait, j’ai plus trouvé qu’il s’agissait d’une histoire de choc des cultures sur fond historique avec un soupçon de romantisme délicat. De plus, ça fait plaisir de voir la seconde guerre mondiale à travers les yeux d’un peuple que l’on a pas l’habitude d’étudier en cours d’Histoire (du moins sur la fin). J’ai eu du mal à m’attacher à l’héroïne que je trouvais ingrate et condescendante mais elle a fini par gagner un soupçon de respect de ma part. Cependant, je pense que j’ai réussi à apprécier l’histoire uniquement parce qu’elle n’était pas centrée à 100% sur l’histoire d’amour mais aussi sur les mœurs et coutumes tchèques de l’époque. Je n’irai pas jusqu’à dire que c’est un coup de cœur, mais j’ai bien aimé ce roman.

J’ai ensuite ouvert Tout le monde est occupé et là… non, je n’ai juste pas réussi à accrocher. J’ai tenté de me forcer mais ce n’était pas la peine, ce n’est pas mon style littéraire ni mon style de base. J’avais l’impression de lire une succession de phrases sans queue ni tête, il semblerait que ce livre soit hors de portée de ma compréhension. Ou alors il faudrait que je me force à aller jusqu’à la fin mais je n’y arrive pas. Quand je n’accroche pas à un livre, je ne peux pas le lire (c’était assez fun à l’école d’ailleurs, les livres à étudier ne m’intéressaient pas, alors je ne les lisais pas et apprenais par cœur les fiches résumé. Et je m’en sortais avec des super notes. Le seul que j’aie aimé était Le Cid, de Corneille).

Je suis encore assez mitigée au sujet de cette box, mais je n’ai pas envie de juger sur une seule, surtout que le thème n’était pas un coup de cœur (haha) à la base et je ne l’ai commandée que par étourderie, voulant en réalité attendre mars. Et le thème du mois de mars, la vérité nous rend libres (réédition d’un prix Pulitzer des années 60), m’intéresse énormément.

Voici donc mon bilan concernant la box de février :

Points positifs :

– La découverte de La belle de Joza qui m’a bien plu et qui m’a donné envie d’en savoir plus sur ce qu’a vécu la Tchécoslovaquie pendant la seconde guerre mondiale.

– L’emballage très soigné avec un petit mot de la créatrice nous expliquant le pourquoi du comment de la sélection, sans rien nous cacher de la difficulté à trouver des livres parlant d’amour sans sombrer dans le style Harlequin.

Points négatifs :

– Les « goodies » qui pour moi sont dispensables. Je préfèrerais payer moins et ne pas recevoir de bonbons et thé car je n’en ai pas besoin. Après ça c’est plus personnel qu’autre chose, tout le monde n’accumule pas les sachets de thé comme moi et peuvent donc apprécier l’attention. Mais du coup, ça me dérange qu’ils fassent partie du prix car ça ne m’intéresse pas, même si ça fait partie du thème d’Exploratology : un moment de détente avec de nouveaux livres.

– La petite carte « Cher heureux destinataire d’un abonnement d’un mois, bienvenue ! ». Bon je chipote, mais quitte à me souhaiter la bienvenue, autant le faire avec mon prénom, non ? En plus « Cécile » ça imprime moins d’encre que « heureux destinataire d’un abonnement d’un mois » ^^. J’ai trouvé ça un peu impersonnel mais je ne vais pas non plus me braquer pour ça, l’intention est là.

Un dernier point que je ne peux caser ni en négatif ni en positif est le prix : j’ai payé la box 15.90 et le prix des deux livres était de 11.10 . Certes, le prix de la box inclut les goodies et les frais de port, mais sachant que je me passe aisément des goodies et que la plupart des sites proposent les frais de port gratuits, je ne peux pas m’empêcher de trouver ça cher. Cependant je suis également consciente que les sites internet tels qu’Amazon concurrencent énormément les petits libraires -j’ai bossé en librairie après tout- et que tout le monde ne peut pas proposer les frais de port gratuits à moins de fermer boutique. Du coup je garde une certaine bienveillance à ce propos, mais je surveille aussi mes dépenses, ayant tendance à acheter là où c’est le moins cher. D’ailleurs, la créatrice d’Exploratology explique très bien sur ce billet de blog la manière dont sont fixés les prix et j’apprécie beaucoup cette transparence. J’avoue avec honte que j’ai tendance à regarder les produits plus que le travail et l’amour qui se trouvent derrière.

Publicités

Auteur :

Je suis une femme de 27 ans, blogueuse humeurs et emploi, cherchant à creuser son trou dans le monde du travail malgré son handicap.

2 commentaires sur « Exploratology, une box avec des livres dedans :D »

  1. Bonjour Cécile,

    Déjà, je voulais vous redire que j’étais super contente que vous ayez pris le temps de partager votre expérience sur votre blog, ça me fait toujours très plaisir quand les abonnés parlent de leur abonnement! Un merci ému 🙂

    Votre retour est archi précieux – sans des compte rendus honnêtes et détaillés comme le vôtre, je serais incapable de remettre en question certains aspects de l’abonnement et de savoir quoi améliorer. Donc là encore un merci pour avoir pointé ce qui vous a moins plu. Pour ce qui est de la carte, en fait jusqu’à assez récemment j’écrivais un petit mot manuscrit à mes nouveaux abonnés, mais ce n’est juste plus possible avec plusieurs centaines d’abonnés chaque mois 🙂 Et je ne suis pas assez fortiche pour élaborer un algorithme qui permettrait de personnaliser mes PDF 😀 Mais chaque nouveau client est une joie pour moi, et c’est dommage que vous ne l’ayez pas ressenti, donc je vais devoir réfléchir là-dessus 🙂
    Pour le thé et les bonbons, n’hésitez pas à m’écrire si vous souhaitez les remplacer par un petit livre (surtout que pour le mois de mars, ils prennent plus de place que d’habitude comme j’aimerais tester de nouvelles choses (ce sera pas des bonbons, mais autre chose!), mais voilà, si vous préférez avoir un livre, n’hésitez pas à me le demander par mail).

    La question du « est-ce que je pense que le prix est justifié » est super importante. Je suis contente que vous ayez lu cet article du blog, mais votre remarque me conforte dans l’idée qu’il faille que j’explique encore plus clairement comment j’élabore le prix des abonnements (et sélections) – quitte à rentrer dans des détails très chiants sur la politique d’Amazon (et pourquoi les libraires dont je fais partie ne peuvent le faire), le business model des beauty/food box que je n’ai pas, et les contrats qu’on peut passer avec différents prestataires (comme la Poste) qui influent vachement sur le contenu des envois. Je vais devoir reprendre la plume ^^

    Et sinon je suis bien contente que La Belle de Joza vous ait plu! Haha vous aussi vous aviez envie de baffer l’héroine ? 😀
    Et sinon dommage pour Bobin, et c’est très bien que vous n’ayez pas poursuivi si ça ne vous plaisait pas (je hurle toujours nooooooon quand j’ai des clients qui se forcent, mais chacun a sa manière d’aborder la lecture 🙂 ). Je suis déjà ravie que vous ayez essayé un livre qui à priori ne vous tentait pas, le pari de vous faire découvrir quelque chose de différent de vos lectures habituelles est quand même en parti rempli 🙂

    Enfin tout ça pour vous dire merci d’avoir partagé votre ressenti, et que je suis heureuse de vous compter parmi mes abonnés 🙂
    (Je parle trop, j’arrête de parler, gloups)

    A bientôt!

    J'aime

    1. Bonjour !

      Je vous remercie de votre commentaire ! J’aime bien faire de gros compte rendus lorsque je teste une nouvelle box, car je n’aime pas lire des articles qui se contentent de présenter des produits avec en commentaire un « j’aime » « j’aime pas » sans aucun détail. Au moins ça permet de comprendre la manière dont j’aborde la box, mes attentes, mon ressenti, etc. Si cet article a pu vous aider à améliorer quelques points j’en suis contente !

      Pour ce qui est de la carte, j’ai bien ressenti la volonté de m’accueillir en tant que nouvelle cliente, mais j’avoue que la formulation m’a surprise et, sur le coup, m’a faite rire un peu jaune, même si je ne me suis pas formalisée du tout, ce n’est qu’un détail 🙂

      J’ai relancé hier mon abonnement pour le mois de mars, pour le moment je vais le laisser tel quel je verrai bien ce que donne le test en question ! Après j’avoue que je ne suis pas très goodies car je n’en manque pas et en plus je suis difficile (le pire étant pour la papeterie, pour me faire aimer bon courage ^^). Et les bonbons disparaissent dans le gosier de mon homme, donc ils ne sont pas perdus.
      Pour ce qui est d’Amazon, je suis bien au courant de leur politique et de la difficulté que rencontrent les petits libraires. J’ai eu l’occasion de travailler en librairie et le patron râlait souvent sur les clients qui nous sortaient des trucs du genre « Oui mais c’est moins cher sur Amazon ». On était rodés à expliquer les grandes lignes aux clients mais ils s’en fichaient un peu, ils voulaient juste payer le moins cher possible. Et j’avoue que c’est parfois mon cas aussi puisque je n’ai pas énormément de moyens, donc je surveille. Le jour où j’aurai un travail je serai moins regardante ^^ Mais c’est vrai qu’une petite piqûre de rappel ne fait pas de mal. Je partagerai certainement un tel article 🙂

      Et oui, j’avais envie de baffer l’héroïne, elle se fait sauver la vie et est d’une ingratitude incroyable ! ^^

      A bientôt en effet !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s