Publié dans Une vie de rousse

Quand tu ne peux même plus manger sans souffrir…

toilettes

L’alimentation a toujours été, chez moi, un sujet épineux.

Déjà, parce que je suis très difficile. Je ne suis pas du genre à me forcer à avoir une alimentation équilibrée : je mange ce que j’aime et basta. Du coup mes repas se ressemblent tous, niveau plaisir alimentaire ce n’est pas la panacée.

Ensuite, parce que j’ai toujours été très sensible : là où les autres enfants prenaient leur lait-chocolat chaud le matin, moi je ne pouvais pas parce qu’un bol de lait me provoquait immédiatement la diarrhée.

Je me souviens aussi de vacances avec ma mère aux Sables d’Olonne, en pension complète… le repas du soir avait rendu tout le monde malade, on se relayait aux toilettes pour vomir… le lendemain matin, tout le monde allait mieux et les gens reprenaient leur bronzette, sauf moi : ça avait dégénéré en salmonellose, j’ai été hospitalisée d’urgence.

Le fast-food ? Diarrhée immédiate, je n’ai jamais supporté.

Bref, j’ai toujours été très fragile et je dois donc jongler entre « surveiller ce que je mange » et « je n’aime rien ». Parfois j’achète quand même des produits laitiers, parce que j’adore ça et j’en ai assez de me priver.

Mais ces derniers mois… chaque repas me provoque immédiatement des maux de ventre horribles et une diarrhée particulièrement violente. Je pensais que comme d’habitude, ça passerait tout seul mais pas cette fois. Le problème est venu progressivement. Je supportais de moins en moins mes repas, et depuis Octobre-Novembre, plus un seul repas ne se passe normalement. Chaque repas se termine en pleurs de douleur, en nausées, en rushs sur le trône parce que je ne supporte pas ce que je mange.

Voyant que ça ne passait pas, je me suis décidée à rééquilibrer mon alimentation, en y mettant plus de légumes, moins de plats préparés, moins de trucs industriels. J’ai totalement supprimé les produits laitiers, j’ai tenté une semaine sans lactose/gluten, mais rien, rien n’a changé. J’ai testé le retrait de tout un tas d’aliments, même de mes sacro-saints fruits rouges, mais non. J’ai perdu énormément de poids (mais pas de gras -_-) mais ça ne s’arrangeait pas.

D’habitude lorsque je suis malade, je ne me soigne pas parce que c’est trop cher. N’ayant pas d’emploi fixe je suis obligée de me contenter de mon AAH (Allocation Adulte Handicapé) pour vivre mais comme elle est loin de suffire (elle est rognée car mon conjoint ose gagner un SMIC, se propulsant ainsi parmi les premières fortunes de France selon le barème de la CAF) je rogne sur ce qui n’est pas vital. Il faut bien que je me nourrisse donc si je suis malade, je prends un doliprane et je reste au lit.

Mais dans une ultime crise qui a duré toute la nuit, je me suis décidée à appeler mon médecin. C’est son remplaçant qui m’a reçue et tant mieux, parce que mon médecin habituel est très vieux jeu et un poil misogyne, et c’est pénible. Genre vous êtes en train de mourir à ses pieds il va vous dire que vous n’avez rien. Il a conseillé à mon homme de faire du sport pour ses maux de dos alors que ces maux sont dus à son travail physique… bref. Son remplaçant m’a bien écoutée, a renouvelé ma prescription pour mes médicaments basiques et m’a prescrit une prise de sang pour faire un contrôle de mes allergies alimentaires.

Il y a plusieurs solutions possibles à mon problème :

  • Une allergie/intolérance alimentaire, très probablement un combo lactose/gluten étant donné que je ne supporte plus rien et que j’ai de base des problèmes avec les produits laitiers. Cependant c’est aussi possible que je présente des allergies multiples, vu qu’une simple banane a suffi à me rendre malade.
  • Des soucis digestifs dus à ma maladie : les personnes atteintes de mucoviscidose et dérivés présentent souvent de gros soucis digestifs. Si c’est le cas je n’ai plus qu’à me jeter du haut d’un pont, parce que franchement, devoir prendre des cachets juste pour pouvoir faire une action aussi vitale que manger… c’est trop dégradant à mes yeux. Et je n’imagine même pas le coût vu la consommation !

J’ai donc fait ma prise de sang et en attendant les résultats, je pleure sur mon portefeuille :

  • 28 euros de médecin
  • 18 euros de médicaments d’urgence pour calmer mes spasmes et ma diarrhée
  • 22 euros de prise de sang

C’est la fin du mois et j’ai dépensé l’équivalent mensuel de mon AAH alors que je ne sais même pas encore ce que j’ai, c’est à pleurer. Et dire que certains parlent d’assistanat au niveau du système de santé français, eh bien j’aimerais bien savoir où est l’assistanat lorsqu’on ne peut même pas se soigner décemment ou lorsqu’on doit sacrifier son épargne pour se nourrir après avoir été chez le médecin !

J’ai testé les médicaments et ça donne un résultat plutôt fun. Je mange, je n’ai plus mal au ventre mais la diarrhée est toujours là. Autrement dit je reste malade mais rien n’annonce ce qui… ce qui a envie de sortir. C’est la surprise, et dans ces moments-là, mieux vaut ne pas tenter de lâcher un pet. Bref, je verrai ce que ça donne, mais j’avoue que j’en ai vraiment marre de voir mon corps se dégrader de plus en plus. Je n’ai même pas encore 26 ans et rien ne fonctionne normalement, c’est usant ! Quelqu’un peut m’expliquer l’intérêt de l’acharnement thérapeutique quand ça donne un tel résultat ? Oui je vis… mais à quel prix ?

Publicités

Auteur :

Je suis une femme de 27 ans, blogueuse humeurs et emploi, cherchant à creuser son trou dans le monde du travail malgré son handicap.

2 commentaires sur « Quand tu ne peux même plus manger sans souffrir… »

  1. Je suis depuis un moment ton blog et tes aventures médicales et j’ai l’impression de vivre dans un autre monde °^° … Personnellement j’ai aussi des soucis de santé ( moins grave que toi cependant. ) et pourtant je ne paye pas très cher, j’ai même droit à la gratuité. La prise de sang 22 boules… wow °^° Soit je vis dans un monde parallèle, soit tu te fais sérieusement bananer.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s