Publié dans Une vie de rousse

Je crois que je ressens une haine intense envers Mondial Relay.

mondial relay

Bon, en fait, envers les services postaux en général.

A chaque fois que je commande quelque chose et que je veux le faire livrer chez moi, j’ai droit au petit avis de passage dans la boîte aux lettres qui indique que j’étais absente lors du passage du facteur et que je dois aller chercher mon colis à la Poste (ou dans un obscur centre dans la zone industrielle de Pétaouchnok). Sachant que je n’ai pas de travail et que je n’ai pas la santé pour passer mon temps dehors à faire la fête aux frais du contribuable (Moi cynique ? Mais non), fatalement je suis presque toujours chez moi et donc bel et bien présente lors du passage de ce facteur qui bat tous les records du monde de rapidité et furtivité pour remplir son bordereau et le carrer dans ma boîte aux lettres avant même que j’aie le temps de comprendre qu’il est là. Bon, ça à la limite c’est pareil partout, c’est rageant mais je ne suis pas toute seule et visiblement le service client n’est pas la priorité de la poste.

J’ai eu aussi pas mal d’ennuis avec divers transporteurs privés, qui au lieu de m’appeler pour me dire qu’ils ont arrivés, vont balancer mon colis dans la cour, l’abandonner là et s’il est volé c’est pas grave, ils l’ont livré, ce n’est plus leur problème. La plupart du temps, mon concierge le récupère (lui aussi est plus rapide que son ombre, un truc de fou, alors qu’il a presque 80 balais) et vient me l’apporter parce que comme ils le balancent dans mon angle mort, je ne le vois généralement pas. Mais parfois je l’ai dans le fondement, aussi.

Je suis mauvaise langue parce que parfois non seulement le livreur m’appelle, mais en plus me monte le colis jusque chez moi parce qu’avec ma tronche de petite fille fragile je lui fais pitié avec mon colis de 30kg de litière et 8kg de croquettes à monter au premier étage (n’empêche que quand il le faut j’y arrive, même si j’y laisse un poumon et mon dos).

Mais je crois que le pire, c’est Mondial Relay.

Vu la galère pour me faire livrer chez moi, la plupart du temps je choisis d’être livrée dans un relais pas loin de chez moi, c’est plus simple (sauf pour les 30kg de litière). Et eux, ce sont les champions du fail et du foutage de gueule à tous les étages. Mais vraiment.

Déjà, les points relais qu’ils proposent ne sont pas les plus proches de chez moi. Ils ne sont pas à perpette comme les centres de tri mais ce n’est pas la porte à côté non plus. Ça à la limite, ce n’est pas trop grave. Contraignant mais ce n’est pas la fin du monde.

Leur premier fail était via une box que j’avais commandée. Cette box proposait un contenu qui m’intéressait beaucoup, je n’étais pas super enthousiaste à l’idée de passer par Mondial Relay mais je n’avais pas le choix, puisqu’ils ne proposaient rien d’autre, pas même la livraison à domicile. Je choisis mon point relais, le plus proche de chez moi, et j’attends. Je reçois bien ma notification de départ et mon numéro de suivi. Tout allait bien, l’adresse du relais était enregistrée. Et puis une semaine plus tard, je reçois un sms comme quoi mon colis est disponible… dans un point relais qui n’était pas du tout celui qui était choisi et qui en prime était à plus de 20km de chez moi. Je n’ai pas de voiture et ma Navigo est vide parce que je n’ai pas les moyens de la recharger (trop cher quand on a pas de taf, ce qui en soi n’est pas très pratique pour la recherche et les entretiens mais passons, là n’est pas la question).

Je contacte Mondial Relay pour avoir des explications, le point relais que j’avais choisi n’ayant aucun problème logistique, aucune raison de ne pas être livrée là-bas. Ils me répondent qu’ils vont faire une enquête, puis m’envoient un mail pour me dire qu’aucune anomalie n’a été détectée dans la livraison du colis. Non non, vous avez juste livré le bouzin à très exactement 27.3km du point relais que j’avais choisi mais à part ça il n’y a aucune anomalie, mais bien sûr. Dans ces moments-là, il faut contacter l’expéditeur pour qu’il tape sur les doigts du livreur, ce que j’ai donc fait via Facebook.

L’entreprise les contacte, ils lui répondent que tout va bien, que le colis est en point relais. Je ne sais pas trop ce qu’il est difficile de comprendre dans « vous avez livré dans le mauvais point relais » mais visiblement, dans cette boîte, ils ont été bercés trop près du mur. L’entreprise insiste et ils finissent par lâcher que c’est bon, le colis est sur le départ pour aller dans le bon point relais. Et puis une semaine plus tard, rien n’a bougé si je me fie à mon numéro de suivi et mon colis est toujours à perpette les oies. Rebelote, je contacte Mondial Relay qui me répond encore qu’aucune anomalie n’a été détectée et que le colis est au bon endroit. Je repasse par l’entreprise à qui ils répondent que le colis est dans le bon point relais. Je me dis que le site n’est pas à jour, je vais dans le point relais et évidemment, le colis n’y est pas.

En désespoir de cause (et surtout lassés d’avoir à faire à des gens qui ne comprennent pas le problème) je finis par convenir avec l’entreprise d’attendre les 15 jours de délai pour que le colis soit retourné à l’expéditeur et qu’ils puissent me le renvoyer. Nous attendons donc, le colis leur est retourné (à ce moment là on s’aperçoit que le colis n’a jamais bougé du mauvais point relais, ils ne l’ont jamais renvoyé) et ils me le renvoient, toujours via Mondial Relay. Miracle, le colis arrive dans le bon point relais une semaine après et donc je file le chercher. Mais une fois sur place, pas moyen de mettre la main sur mon colis, les employés ne le trouvent pas. C’était le soir, la boulangerie-relais était blindée de monde, ils me proposent de revenir demain car ils chercheront le colis à la fermeture, ne pouvant pas mobiliser un employé juste pour ça. Booon… prise d’une inspiration, je note le nom et l’adresse de mon expéditeur, car vu que je suis face à des idiots, les idiots en question ont très bien pu noter le nom de l’expéditeur comme destinataire, en oubliant qu’il s’agit d’un renvoi et non d’une expédition. Bingo, lorsque j’y retourne le lendemain, c’était bien ça : mon colis était au nom de l’expéditeur. J’ai cru péter une durite. Heureusement la boulangère m’a fait confiance et m’a quand même donné le colis.

La deuxième fois, c’est encore tout frais. Je n’ai plus de gel douche et pour faire des économies, je commande d’un coup gel douche et shampooings par bidons d’1L sur internet. Pas le choix, je dois encore passer par Mondial Relay (ou alors ajouter 5 euros pour la livraison à domicile, mais je ne vois pas où est l’économie si je dépense l’écart en frais de port). Et ils me refont le même coup. Je reçois mon mail et le numéro de suivi, donc je me mets à surveiller sur internet. Tout va bien, le bon nom de relais colis est mentionné, je n’ai plus qu’à attendre. Une semaine après, toujours rien, je regarde sur internet et il est toujours « en cours de livraison ». Ce qui m’étonne quand même, parce que la chaîne de départ est celle d’Orléans et Orléans-Paris ça demande pas 3 semaines non plus. Et puis voilà qu’aujourd’hui je vois une avancée : « le colis a été remis au livreur » et … un autre point relais est mentionné. Ils vont encore me livrer dans un mauvais point relais.

Non mais sérieusement les mecs, à quoi bon demander au client de choisir son point relais si c’est pour s’en tamponner le coquillard et en choisir arbitrairement un autre, sans même prévenir le client ? Ils pourraient me demander, j’en choisirais un autre qui m’arrange, mais non, là ils m’en prennent un qui est à 1h en bus avec plusieurs changements là où mon point relais normal est accessible à pied.

Rebelote, j’écris à Mondial Relay, en colère, pour leur dire que leur petit manège commence à me briser gentiment les rotules, que si je choisis (et paye pour !) tel point relais ce n’est pas pour faire joli et que ce n’est pas la première fois qu’ils me font le coup. Je préviens aussi l’expéditeur, qui n’est pas aussi gentil que le premier et qui me répond que le renvoi se fera à mes frais. Payer deux fois mes frais de port à cause de l’incompétence de Mondial Relay, non merci !

Je reçois enfin une réponse de Mondial Relay… « nous ne détectons aucune anomalie dans la livraison du colis ».

colère

Lance-flammes ou grenade ?

Publicités

Auteur :

Je suis une femme de 27 ans, blogueuse humeurs et emploi, cherchant à creuser son trou dans le monde du travail malgré son handicap.

3 commentaires sur « Je crois que je ressens une haine intense envers Mondial Relay. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s