Publié dans Une vie de rousse

Est-ce que ce monde est sérieux ?

obama-hillary

Je ne suis pas une grande amoureuse de politique, de débats ou d’évènements médiatiques, mais je suis quand même régulièrement les élections et me force à lire différents médias afin de voter en connaissance de cause -si du moins je daigne voter, car je préfère m’abstenir plutôt que de choisir entre la peste et le cholera-.

Cependant, il y a quelques petites choses qui reviennent souvent et qui n’ont pas l’air de choquer grand monde alors qu’à chaque fois, je suis sidérée.

Par exemple sur les présidentielles américaines je lis des trucs du genre « l’électorat noir vote massivement Obama », ou « les femmes se tournent vers Hillary Clinton »… ah ok. Donc les noirs votent pour les noirs, les femmes votent pour les femmes, et sinon, on se préoccupe un peu des valeurs défendues par les candidats ou seuls le sexe et la couleur de peau importent ?

Ou sont passées nos priorités ?

En France je constate la même chose, quand les médias s’indignent du manque de femmes dans le paysage politique ou vont accuser tel ou tel gouvernement de racisme/sexisme s’il n’y a pas un certain quota de femmes ou de gens de couleur dans l’équipe.

On ne regarde même plus le CV des ministres, leurs compétences, leur parcours, on regarde leur sexe et leur couleur de peau. Et on s’en tape du reste. Peu importe les compétences des gens, si les quotas ne sont pas remplis c’est parce que le chef d’Etat est raciste et c’est tout.

C’est quoi le but, en fait ? Recruter des ministres pour le show et les laisser parader devant les caméras ? Se retrouver avec des gens encore plus incompétents au gouvernement parce qu’ils n’ont pas été recrutés pour les bonnes raisons ? Je ne dis pas qu’il n’y a personne de compétent parmi les « minorités » (on va dire ça comme ça) mais je trouve que ces histoires de quotas vont trop loin. J’en ai marre de voir les médias se tromper de priorités en s’indignant sur le sexe des ministres au lieu de s’indigner sur ce qui est important comme la corruption, le placement des copains et compagnie. J’en ai marre de voir les gouvernements parader en mode « vous avez vu on a des femmes, des blacks et tout et tout hein, on est pas racistes ! Hein ? Quel détournement de fonds ? Mais regardez on a une beur ! ».

Maintenant quand on veut gouverner il ne faut plus s’assurer d’avoir des ministres au CV parfait, il faut s’assurer d’avoir le bon nombre de femmes et d’avoir des gens de chaque couleur, pour ne pas se faire tacler. On fait des études pour mettre en avant le communautarisme des votants qui vont se rapprocher de l’élu de la même ethnie qu’eux, peu importe le parti.

A mes yeux ça insinue, par exemple, qu’Obama a été élu juste parce qu’il est noir et pas pour ses valeurs, pour la réussite de son équipe de campagne, ou par punition du peuple américain envers la politique de Bush. Ca insinue que si Clinton passe ce sera parce qu’elle est une femme et qu’il faut des femmes au pouvoir, pas parce qu’elle défend les valeurs démocrates et la continuité de la politique de son prédécesseur, ou que les américains ne veulent pas de Trump. Ca va être la folie, les journaux titreront « La première femme Présidente des Etats-Unis ! » et non pas « Les Démocrates conservent le pouvoir aux Etats-Unis ».

Et franchement, moi, ça me choque de voir tout ce cirque médiatique à chaque élection. Je m’en cogne, de savoir si mon Président a une bite ou un vagin, s’il est black, blanc, beur, jaune ou bleu, je vote pour des valeurs, je vote pour des promesses. Et j’ai l’impression que ce n’est pas le cas de tout le monde. Je me cogne des quotas, je veux juste un gouvernement qui fait son boulot dans le respect des valeurs de la République, qui ne soit pas corrompu jusqu’à la moelle.

Quand j’entends parler de renouvellement du paysage politique, je n’entends pas par là qu’il doit y avoir plus de femmes ou que ne sais-je, j’entends qu’il faut d’autres valeurs à défendre, en accord avec les progrès sociaux, culturels, économiques et technologiques de notre époque, au lieu des sempiternels partis qui défendent toujours les mêmes choses.

Après je peux comprendre que les femmes veulent défendre le féminisme ou que les gens de couleur veulent défendre la tolérance. Mais bordel à canard, dans ce cas on vote pour des partis qui les défendent, pas pour des sexes ou autres. Une femme ne défendra pas forcément le féminisme (regardez Bachelot ! Ou même les femmes du FN qui remettent en cause le droit à l’IVG, au planning familial…) et une personne d’origine étrangère ne défendra pas forcément les réfugiés ou l’immigration. Il ne faut pas oublier que les gens pour qui on vote appartiennent à des partis dont ils suivent les lignes directrices.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Publicités

Auteur :

Je suis une femme de 27 ans, blogueuse humeurs et emploi, cherchant à creuser son trou dans le monde du travail malgré son handicap.

Un commentaire sur « Est-ce que ce monde est sérieux ? »

  1. Ben oui, c’est malheureux, mais l’apparence et la personnalisation sont au coeur du système électoral, aux USA encore pus qu’ailleurs.

    Obama a clairement été élu puis réélu sur sa couleur de peau, et accessoirement parce qu’il est beau, grand, cool et souriant. Même si ses discours semblent pacifistes, sociaux et écologisqtes, en réalité il a été dans la droite lignée de Bush.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s